Le lait maternel



Comme je le disais dans l'article de janvier sur l'introduction à l'allaitement maternel, chaque mois, j'aborde un sujet en lien avec l'alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans.

Aujourd'hui, je fais le point sur le lait maternel.

 

Le lait maternel : généralités

  • Aliment de référence, il est le seul nécessaire au nourrisson dans les premiers mois de sa vie.

  • L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement maternel exclusif jusqu'aux 6 mois de l'enfant.

  • Il couvre tous les besoins nutritionnels du bébé.

  • Il est adapté aux capacités de succion et de déglutition du bébé. En effet, liquide, le lait maternel est l'aliment le plus digeste pour le bébé.

  • La fréquence de consommation est adaptée à l'appétit du bébé avec un allaitement à la demande. Le fait d'allaiter à la demande est très important, le bébé connaît ses besoins ce qui lui permet de se réguler. Il réclame quand il a faim et s'arrête quand il est rassasié. Tout simplement.

  • Le lait maternel est riche en anticorps. Cela permet de renforcer les défenses immunitaires du bébé. La tétée de bienvenue, 1ère tétée directement après l'accouchement, est recommandée (même si la mère ne souhaite pas allaiter par la suite) car cela permet au bébé de recevoir le colostrum (= 1er lait synthétisé par la mère dès les 1ères heures de vie du bébé) et recevoir ainsi tous les anticorps qu'il contient.

  • Outre cet aspect nutritionnel et immunitaire, cette tétée de bienvenue offre un 1er contact entre une mère et son enfant grâce au peau à peau. Cela leur procure, à la mère comme à son bébé, un bienfait émotionnel, psychologique.

 

Le lait maternel : adapté aux besoins de bébé

  • Un apport faible en protéines : 1 g / 100 ml de lait maternel. C'est un point important car le bébé a une immaturité rénale. Mais une richesse en Acides Aminés Essentiels (présents dans les protéines).

  • Apport important en lipides : 4 g / 100 ml de lait maternel. Et une très bonne répartition en Acides Gras Essentiels (présents dans les lipides).

  • Un apport faible en sodium qui répond à l'immaturité rénale du bébé.

  • Le lait maternel est très riche en eau ce qui permet l'hydratation du bébé en plus de le nourrir.

 

Tirer son lait : les précautions à prendre *

 

La conservation du lait maternel *



* Extrait de : Comment bien recueillir, conserver et transporter le lait maternel en toute sécurité - Ministère de la Santé et des Solidarités - www.sante.gouv.fr

 

~ Tous ces conseils sont d'ordre généraux et ne remplacent en aucun cas un accompagnement individuel, personnalisé et adapté par un(e) professionnel(le) spécialisé(e) en allaitement ~


Posts récents

Voir tout