Les 3 sensations alimentaires

Il existe 3 sensations alimentaires. Les connaissez-vous ? Les ressentez-vous ? Y avez-vous déjà prêté attention ?


La faim

Je parle ici de la faim « physique » (par opposition à la faim « émotionnelle »).

Plusieurs signes peuvent indiquer la présence de la faim, et d’une personne à l’autre ils peuvent être différents : estomac qui gargouille, fatigue, tête qui tourne, irritabilité, difficultés à se concentrer etc… Autant d’éléments qui nous informent que notre organisme a besoin d’énergie pour son bon fonctionnement. Cette faim physique est à prendre en compte, à écouter et l'idée du verre d'eau pour "couper" la faim n'est pas la solution. Plusieurs questions sont alors à se poser : à quel moment de la journée la faim se fait-elle ressentir ? Juste avant un repas ? Dans ce cas c'est tout à fait normal. Si c'est en milieu de matinée ou d'après midi, comment sont vos repas ? A la hauteur de ce dont votre organisme a besoin en énergie ? Avez-vous sauté un repas ? Avez-vous pratiqué une activité physique ? Avez-vous mangé des produits sucrés (gâteaux, chocolat, bonbons, sodas, fruits,... = sucres rapides) seuls, qui provoquent un pic de glycémie ?


Le rassasiement

Prenez le temps de manger - au minimum du minimum 20 minutes - même si cela ne vous paraît pas nécessaire. Prendre le temps de manger a un impact sur la digestion, d’une part, elle se fera plus facilement, sans lourdeur ou inconfort. D’autre part, mettre plus de 20 minutes à manger laisse la possibilité à notre cerveau de savoir si l'on est rassasié(e).

Le rassasiement consiste, à la fin du repas, à ne PLUS avoir faim, en ayant mangé suffisamment, ni trop peu et avec la faim 1h après le repas, ni trop et être lourd(e), ballonné(e), avec l’envie de desserrer sa ceinture.

Mâcher, mastiquer, permet à la fois de manger plus lentement du coup, mais également que la première partie de la digestion, qui a lieu dans la bouche, puisse vraiment avoir lieu. En avalant de trop grosses bouchées, ce travail préalable non effectué se voit réalisé par votre estomac et rend la digestion inconfortable.


La satiété

Il s’agit là d’un état plus que d’une sensation véritablement et consiste, entre 2 repas, à ne PAS avoir faim.

Elle est un bon indicateur, pour peu que l'on soit attentif(ve) à nos ressentis, d'un apport énergétique quotidien suffisant.


Posts récents

Voir tout