Les laits infantiles



Comme je le disais dans l'article de janvier sur l'introduction à l'allaitement maternel, chaque mois, j'aborde un sujet en lien avec l'alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans.

Après le lait maternel le mois dernier, c'est au tour des laits infantiles.

 

Les laits infantiles : généralités

  • Les choisir plutôt biologiques, natures et le moins sucrés possible.

  • Ne pas forcément suivre les conseils relatifs aux quantités présents sur les emballages.

  • Donner le moins possible de lait de vache et boissons non spécifiques aux bébés, sauf allergies particulières et sans avis du médecin qui suit l'enfant.

 

Les laits infantiles pour les bébés en bonne santé

  • Après le lait maternel, qui reste le plus adapté, il existe beaucoup de laits infantiles !

  • En pharmacie ou au supermarché.

  • Une charte règlemente les processus de fabrication et des contrôles très stricts sont effectués par les industriels.

 

Pour les nourrissons de faible poids de naissance ou prématurés

  • 1 mesurette de lait par 30 ml d'eau.

  • Pour les bébés de 1,8 kg à 2,4 kg : -> 8 biberons par 24 h -> 2 mesurettes + 60 ml d'eau par biberon

  • Pour les bébés de 2,4 kg à 2,8 kg : on passe de 8 biberons à 7. Les quantités pour chaque biberon restent inchangées.

Ces quantités sont données à titre indicatif.

 

Préparation pour nourrissons 1er âge

  • De 2 semaines du bébé aux 6 mois -> son poids varie de 3,6 kg à 7 kg -> le nombre de biberons par 24 h passe progressivement de 7 à 4 biberons. -> le nombre de mesurettes par biberon augmentent progressivement de 3 à 7. -> la quantité d'eau augmente donc en fonction du nombre de mesurette (toujours en suivant 1 mesurette par 30 ml d'eau).

  • De 2 à 4 semaines du bébé : 7 biberons de 3 mesurettes + 90 ml d'eau par 24 h.

  • A 5-6 mois : 4 biberons de 7 mesurettes + 210 ml d'eau par 24 h.

  • Vers 5-6 mois, en parallèle, débute la diversification alimentaire.

Ces quantités sont données à titre indicatif.

 

Le lait 2ème âge ou lait de suite

  • Entre 6 et 12 mois.

  • Le bébé prend 2 ou 3 biberons de 210 ou 240 ml, par jour.

 

Le lait de croissance

  • De 1 à 3 ans.

  • 2 biberons de 240 ml par jour.

  • Il est déconseillé de donner du lait de vache classique avant 3 ans. En effet, il est plus riche en protéines que le lait de croissance et au contraire, moins riches en lipides, Acides Gras Essentiels, vitamine et fer.

  • Occasionnellement, à partir d'1 an, il est éventuellement possible de donner du lait de vache. Dans ce cas, on le choisit entier (et non demi écrémé), pour sa richesse en lipides.

  • Cependant, le lait de croissance est plus intéressant et plus adapté d'un point de vue nutritionnel que le lait de vache jusqu'à 3 ans.

 

Le lait en relais de l'allaitement maternel

  • Il s'agit alors d'allaitement mixte.

  • Attention ! C'est souvent du marketing ! Un lait infantile standard 0-6 mois peut tout à fait convenir.

  • Les laits relais sont généralement moins riches en fibres. Le lait maternel provoquant des selles fréquentes et peu moulées, un lait infantile moins riche en fibres évite d'accélérer davantage le transit du bébé.

  • Prendre l'avis du médecin qui suit l'enfant est tout à fait pertinent.

 

Les laits spécifiques

  • Anti régurgitation (AR). Leur formule est épaissie avec de la farine de caroube (qui accélère légèrement le transit) ou avec de l'amidon de maïs ou de pomme de terre (ce qui peut créer des fermentations dans l'intestin). Comme le nom l'indique, ils limitent les régurgitations de bébé.

  • Hypoallergéniques (HA). L'objectif : être mieux supportés par les enfants et minimiser le risque d'allergies. Ils ne doivent pas être utilisés chez un enfant avec une allergie avérée, c'est-à-dire identifiée par le médecin.

  • Confort / transit / laits acidifiés. Chez un bébé sujet à la constipation ou pour un retour à des selles normales

  • Ces laits sont à prendre avec l'avis du médecin qui suit l'enfant.

 

~ Tous ces conseils sont d'ordre généraux et ne remplacent en aucun cas un accompagnement individuel, personnalisé et adapté par un(e) professionnel(le) spécialisé(e) (médecin, pédiatre, diététicien(ne)…) ~


Posts récents

Voir tout