La vinaigrette

Avec les beaux jours du printemps, nous remplaçons doucement les soupes qui réchauffent pour de belles salades colorées.

Pour les accompagner, rien de tel qu’une bonne vinaigrette. Je vous propose donc de revoir les bases. Alors, que met-on dans une vinaigrette ? Pour chaque ingrédient, vous allez le voir, je parle de portion. Une portion signifie la quantité par personne / assiette.

Pour une vinaigrette basique, il nous faut… 

L’huile

Elle doit être végétale, pour nous apporter des acides gras dont des acides gras essentiels (AGE). Essentiels parce que notre organisme en a besoin pour fonctionner, mais il ne sait pas les fabriquer lui-même. On évite l’huile de paraffine (non végétale d’ailleurs) car elle empêche l’absorption des vitamines dites liposolubles : A, D, E et K. J’entends déjà votre question… Oui mais, quelle huile végétale? Là, c’est une question de goûts personnels 

Le vinaigre

Balsamique, de cidre, de Xérès… Celui de votre choix et à votre goût 

La moutarde

On optera pour la moutarde forte, qui, contrairement à la mi forte ne contient pas d’huile. Classique, à l’ancienne, aromatisée, … celle de votre choix. Personnellement, j’ai un faible pour la moutarde à l’ortie.

Le sel

De préférence du sel iodé.

Le poivre

Celui de votre choix.

Au final, nous avons 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigrette par portion. Je dis 1 à 2, car selon ce que la vinaigrette accompagne, on ne dose pas de la même façon. Si vous mangez des betteraves par exemple, elles vont peu absorber la sauce et ça va avoir tendance à « baigner » donc on opte plutôt pour 1 cuillère à soupe. A l’inverse, si on mange des carottes râpées, elles créent du volume dans l’assiette (à quantité équivalente) et 1 cuillère à soupe risque de rendre les carottes un peu sèches. Dans ce cas on choisit plutôt 1 et 1/2 à 2 cuillères à soupe de vinaigrette. Le tout est de voir aussi qu’elle est notre alimentation sur la journée entière. L’idée est d’avoir l’équivalent de 2 à 4 cuillères à soupe d’huile par jour.

A cela, vous pouvez ajouter : – des herbes aromatiques, – des épices, – de l’ail, des échalotes, …

La vinaigrette industrielle

Pour ce qui est de la vinaigrette du commerce, choisissez-là « classique », bannissez l’allégée. Cela reste cependant très simple à faire soi-même et rapide. Vous pouvez faire l’équivalent de plusieurs portions, la mettre dans une bouteille en verre, en plastique, un shaker, … Elle se conserve environ une semaine au réfrigérateur.

Zut ! Je n’ai pas parlé de l’eau pour la vinaigrette !! 

A vous de jouer !

Posts récents

Voir tout