top of page

DU Alimentations Végétariennes



Pour commencer, je suis fière de vous annoncer que j'ai validé ce DU (Diplôme Universitaire) Alimentations Végétariennes !!

Après une candidature acceptée par les 2 responsables pédagogiques de l'Université de la Sorbonne, j'ai commencé les cours en janvier 2023, pour finaliser la formation par la soutenance du projet d'études fin septembre.


Ma fierté partagée, pourquoi j'ai choisi de me former sur ce sujet ?

La société évolue, les préoccupations de chacune et chacun également.

Prendre soin de sa santé, de la planète, des animaux, par convictions religieuses,... quelles que soient les raisons, de plus en plus de personnes souhaitent végétaliser leur alimentation et pour cela, être accompagnées dans leur démarche.


Lors de mon BTS diététique il y a 10 ans, on étudiait une alimentation omnivore pour les "biens portants" (je ne parle pas ici des cas particuliers dus à des pathologies), c'est-à-dire où l'on mange de tout.

Pourtant différentes alimentations existent et il me semble essentiel d'accompagner toute personne souhaitant avoir une alimentation respectueuse de ses choix.


Il ne s'agit pas pour moi de faire la promotion de l'alimentation végétarienne et de convaincre qui que ce soit mais véritablement de pouvoir accompagner au mieux, afin de préserver sa santé, éviter les carences,...

Et cela passe par l'accompagnement de toutes les alimentations :

  • omnivore / flexitarienne

  • pesco-végétarienne

  • ovo-lacto-végétarienne

  • ovo-végétarienne

  • lacto-végétarienne

  • végétalienne

Pour cela, l'acquisition de nouvelles connaissances est indispensable. Vous comprenez maintenant pourquoi ce diplôme ;-)


Trop peu de professionnels de santé sont sensibilisés à ce sujet et se montrent fermés dès qu'une personne indique qu'elle est végétarienne, végétalienne. Ce constat est souvent ressorti, de la part des participants (professionnels de santé ou non) lors du DU. L'inconnu fait peur…

Il ne s'agit pas de montrer les professionnels de santé du doigt mais de faire le constat d'un manque de connaissances et que les choses doivent évoluer afin d'oser parler de son alimentation avec son médecin par exemple, si l'on souhaite être conseillé(e), accompagné(e) et qu'il puisse rediriger vers les diététicien(ne)s si nécessaire.


C'est dans cet état d'esprit qu'avec mes 2 camarades de promo (un médecin généraliste et une gynécologue) nous avons réalisé l'affiche ci-dessous pour notre projet d'étude. Nous l'avons conçue à destination des salles d'attente des cabinets médicaux. L'idée pour nous était véritablement d'ouvrir un dialogue entre les patients et leur médecin, de les encourager à oser, sans avoir peur du jugement.



Posts récents

Voir tout
bottom of page