L’échauffement avant une activité physique



Après les étirements lundi dernier, aujourd’hui un petit mot sur l’échauffement.


Bon ok, la logique aurait été que je fasse en sens inverse 



L’échauffement avant toute activité physique est une phase de transition entre l’état de « repos » corporel et l’activité physique qui permet :


– d’augmenter progressivement la température corporelle, donc aussi musculaire, pour rendre le système plus élastique et mieux emmagasiner l’énergie produite par les mouvements


– de préparer les systèmes cardio-vasculaire et pulmonaire et d’améliorer la circulation sanguine et donc les échanges gazeux au cours de l’activité,


– d’augmenter la mobilité articulaire, notamment pour les articulations qui seront sollicitées pendant l’activité, d’une manière différente du quotidien… Prenons par exemple le tennis, visualisez les chevilles, les hanches lors des changements de direction ou les épaules lors des frappes…



=> Réveiller son corps en douceur, préparer ses articulations, ses muscles, sa respiration etc… signifie : un corps préparé à l’activité physique qui va suivre et ainsi diminuer les risques de blessure.



Un échauffement n’a pas nécessairement besoin d’être long. 10 à 15 minutes suffisent. Il vaut mieux privilégier la qualité de l’échauffement plutôt que la durée.


Il est important aussi que l’échauffement soit spécifique à chaque activité; De cette façon toutes les parties du corps plus particulièrement sollicitées pendant l’activité seront correctement préparées.


Toute activité physique nécessite un échauffement même si cette activité ne vous semble pas « traumatisante » au premier abord pour votre corps.

facebook logo png VERT KAKI.png
picto INSTA VERT KAKI.png
LINKEDIN 3 VERT KAKI.png

Mylène Chauveau
Diététicienne & Enseignante en APA-S
A domicile, sur le Morbihan

 

Tél. 06 37 53 93 17

© made by agence close-up ♥ -Tous droits réservés