« Arrêt sur… » les œufs

« Arrêt sur… » les œufs 

Les œufs sont intéressants pour leur apports en protéines. Ce sont des protéines à « haute valeur biologique », c’est-à-dire qu’elles sont de très bonne qualité (très bonne assimilation par notre organisme). On note aussi que les œufs sont particulièrement riches en acides aminés indispensables (rappelez-vous, ce sont les acides aminés dont notre organisme a besoin mais qu’il ne sait pas fabriquer lui-même, c’est donc l’alimentation qui les apporte). C’est la raison pour laquelle les œufs ont longtemps servi de « protéine de référence » pour comparer les autres aliments. Pour 100 g de jaune et 100 g de blanc, le jaune contient un peu plus de protéines que le blanc. mais pour un œuf où la quantité de jaune est moins importante que le blanc, la répartition en protéines est équilibrée.


Les œufs contiennent également des lipides sous différentes formes, notamment du cholestérol. Pas de panique, c’est volontairement que je le précise 

La teneur en vitamines dépend généralement de l’alimentation des poules. L’apport est intéressant pour les vitamines du groupe B : B9, B12 notamment. Les vitamines A et D sont présentes dans le jaune.

Du côté des minéraux, on note la richesse en phosphore essentiellement.

Les qualités des œufs leur offre une place légitime au sein d’une alimentation équilibrée. Cela permet ainsi de diversifier son alimentation de manière générale mais aussi l’apport en protéines d’origine animale.

Autre atout : l’apport en protéines d’origine animale à un prix tout à fait abordable, que même les petits budgets peuvent se permettre, ce qui permet de remplacer la viande ou le poisson de temps en temps. Alors rappelez-vous, 5 à 7 œufs par semaine… en omelette, brouillés, sur le plat, à la coque, dur… variez les recettes et faites-vous plaisir !

Équivalence : 100 g de viande ou de poisson gras = 2 œufs (de poule)

Posts récents

Voir tout