« Arrêt sur… » Le calcium

Après avoir fait le tour des différentes vitamines pendant quelques mois, c’est au tour des minéraux de nous livrer quelques unes de leurs caractéristiques. Je commence aujourd’hui avec le calcium.

Qu’est-ce que les minéraux ?

Avant de parler du calcium, voici quelques généralités sur les minéraux. Les matières minérales, généralement indispensables, sont classées en 2 catégories :

  1. Les macro-éléments d’une part : calcium, sodium, potassium, chlore, phosphore et magnésium.

  2. Les oligoéléments : fer, zinc, cuivre, manganèse, iode, sélénium, chrome, molybdène, fluor, cobalt, silicium vanadium, nickel, bore et arsenic.

Leur quantité dans notre organisme peut varier d’1 kg pour le calcium à quelques grammes voire milligrammes pour le cobalt ou le chrome.

Certains minéraux ont plusieurs rôles dans notre organisme, structural, fonctionnel, d’autres, comme l’iode, ont un rôle unique.

Des apports quotidiens, à travers une alimentation équilibrée, variée et saine, permettent de compenser les pertes et d’éviter les carences.

Il est à noter que les éléments minéraux sont solubles dans l’eau, de ce fait, certains modes de cuisson accentuent les pertes et donc les apports pour notre organisme.

Le calcium

Ses caractéristiques

L’os est un organe vivant en constant renouvellement. Chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, la formation osseuse est plus importante que la résorption, ce qui induit un bilan calcique positif, permettant ainsi le modelage osseux. En revanche, chez les personnes plus âgées, c’est l’inverse. La résorption osseuse est plus importante que la formation, ce qui conduit à une perte de masse osseuse.

La croissance des adolescents, dès 10 ans, le bilan calcique négatif chez les personnes plus âgées, la grossesse, en particulier le 3e trimestre ou encore la période d’allaitement expliquent, par l’augmentation des besoins moyens, que les ANC (Apports Nutritionnels Conseillés) soient augmentés.

Certains facteurs favorisent l’absorption du calcium : l’acidité, la vitamine D, le lactose, ou encore le rapport calcium/phosphore. Il existe aussi d’autres facteurs qui inhibent son absorption : l’acide oxalique (que l’on trouve dans les épinards, l’oseille ou la rhubarbe), l’acide phytique (présent dans les céréales).

Son rôle principal

Notre corps contient entre 1 kg et 1,2 kg de calcium dont environ 99 % dans les os, sous des formes qui permettent la rigidité et la solidité de notre squelette, la dureté de nos dents.

Le 1 % de calcium qui ne se trouve pas dans notre squelette, intervient dans différentes fonctions : excitabilité neuromusculaire, contraction musculaire, coagulation sanguine, etc…

Les sources alimentaires

  1. Lait, produits laitiers, fromages

  2. Légumes à feuilles vertes

  3. Fruits

  4. Oeufs

  5. Amandes

  6. Herbes aromatiques

  7. Algues

  8. Eaux minérales plates riches en calcium : Tallians, Hépar, Contrex, Taillefine, Vittel

  9. Eaux gazeuses riches en calcium : Salvetat, San Pellegrino, Badoit, Perrier. Ces 4 eaux ont la particularité d’avoir, en parallèle, un taux de sodium raisonnable (moins de 170 mg / Litre).

Posts récents

Voir tout
facebook logo png VERT KAKI.png
picto INSTA VERT KAKI.png
LINKEDIN 3 VERT KAKI.png

Mylène Chauveau
Diététicienne & Enseignante en APA-S
A domicile, sur le Morbihan

 

Tél. 06 37 53 93 17

© made by agence close-up ♥ -Tous droits réservés