« Arrêt sur… » La vitamine B8

On arrive presque au bout des vitamines B, aujourd’hui la B8. Il n’en restera plus que 2.

Quelques mots pour resituer…

Les vitamines font partie des micro-nutriments. Ce sont des substances organiques, sans valeur énergétique, c’est-à-dire qu’elles n’apportent pas de calories, ceci étant, elles sont nécessaires à l’organisme, pour son bon fonctionnement. A noter qu’elles agissent à très faibles doses, variables d’une vitamine à l’autre. Comme l’organisme ne sait pas les fabriquer (en dehors d’une partie de la vitamine D, mais on y reviendra plus tard), elles sont apportées par le biais de l’alimentation.

Il y a 2 catégories de vitamines :

  1. Les vitamines hydrosolubles : B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12 et C

  2. Les vitamines liposolubles : A, D, E et K

Selon leur nature, elles peuvent être sensibles à la chaleur, l’oxygène de l’air ou encore la lumière et elles sont plus ou moins solubles dans l’eau.

La vitamine B8

La vitamine B, ou « biotine » de son petit nom ou encore « H ». Cette vitamine provient de l’alimentation mais aussi pour une petite partie de bactéries présentes dans notre tube digestif.

Ses caractéristiques

Elle est résistante à la lumière, à la chaleur et aux acides.

Côté carence, c’est assez exceptionnelle. Pour cela, il faudrait avoir une consommation importante de blanc d’œufs crus ou être alimenté par voie parentérale sans supplément de vitamine.

Son rôle principal

C’est un coenzyme pour de nombreuses enzymes. B8 intervient dans le métabolisme des lipides pour la synthèse d’acides gras. Elle joue aussi un rôle dans le métabolisme des glucides pour obtenir du glucose.

Les sources alimentaires

  1. Levure de bière

  2. Rognons, foie

  3. Jaune d’œuf

Posts récents

Voir tout