« Arrêt sur… » La vitamine B2

Après avoir commencé avec la vitamine B1 en décembre, aujourd’hui, je vous présente sa sœur, la vitamine B2 (rappelez-vous, les vitamines du groupe B, il y en a 8).

Petit rappel

C’est quoi une vitamine ? Déjà, elles font partie des micro-nutriments. Ce sont des substances organiques, sans valeur énergétique, c’est-à-dire qu’elles n’apportent pas de calories, ceci étant, elles sont nécessaires à l’organisme, pour son bon fonctionnement. A noter qu’elles agissent à très faibles doses, variables d’une vitamine à l’autre. Comme l’organisme ne sait pas les fabriquer (en dehors d’une partie de la vitamine D, mais on y reviendra plus tard), elles sont apportées par le biais de l’alimentation.

Il y a 2 catégories de vitamines :

  1. Les vitamines hydrosolubles : B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12 et C

  2. Les vitamines liposolubles : A, D, E et K

Selon leur nature, elles peuvent être sensibles à la chaleur, l’oxygène de l’air ou encore la lumière et elles sont plus ou moins solubles dans l’eau.

La vitamine B2

Son nom : « riboflavine ». Elle a été extraite du lait en 1933 et est de couleur jaune.

Ses caractéristiques :

C’est une vitamine dite hydrosoluble. Elle est stable à la chaleur, mais très sensible à la lumière.

Dans l’organisme, un tiers des réserves est hépatique, les 2 autres sites de stockage étant le cœur et les reins.

Une carence en vitamine B2 est exceptionnelle dans les pays occidentaux. L’alimentation équilibrée apporte une quantité suffisante pour répondre à nos besoins.

Son rôle principal 

Elle intervient, entre autre, dans la dégradation des acides gras et de certains acides aminés. Mais également dans le cycle de Krebs et dans le transport de l’oxygène au niveau de la chaîne respiratoire (processus dans l’organisme).

Les sources alimentaires

On trouve la riboflavine essentiellement dans :

  1. Les produits laitiers

  2. La viande, le poisson, les œufs

  3. Les fruits et légumes

  4. Le pain, les pommes de terre, les céréales

Les produits laitiers ne sont pas des aliments dits très riches en vitamines B2 si on compare au foie de veau ou de porc par exemple, cependant, ce qui fait des produits laitiers un « meilleur » apport que le foie, c’est qu’ils sont consommés quotidiennement.

Posts récents

Voir tout