« Arrêt sur… » La vitamine B1

Petit tour d’horizon des vitamines. Aujourd’hui je commence avec la vitamine B1. Eh oui, les vitamines B, il y en a 8 différentes !

Qu’est-ce que les vitamines ?

Mais avant tout, c’est quoi une vitamine ? Déjà, elles font partie des micro-nutriments. Ce sont des substances organiques, sans valeur énergétique, c’est-à-dire qu’elles n’apportent pas de calories, ceci étant, elles sont nécessaires à l’organisme, pour son bon fonctionnement. A noter qu’elles agissent à très faibles doses, variables d’une vitamine à l’autre. Comme l’organisme ne sait pas les fabriquer (en dehors d’une partie de la vitamine D, mais on y reviendra plus tard), elles sont apportées par le biais de l’alimentation.

Il y a 2 catégories de vitamines :

  1. Les vitamines hydrosolubles : B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12 et C

  2. Les vitamines liposolubles : A, D, E et K

Selon leur nature, elles peuvent être sensibles à la chaleur, l’oxygène de l’air ou encore la lumière et elles sont plus ou moins solubles dans l’eau.

Revenons à notre vitamine B1

Son autre petit nom c’est « thiamine ». C’est d’ailleurs son nom qui a inspiré le terme de « vitamine ».

Ses caractéristiques :

C’est une vitamine dite hydrosoluble. Elle est sensible à la chaleur, à l’oxydation et à la lumière.

Les réserves dans l’organisme sont faibles, essentiellement concentrées dans le foie, les reins, les muscles et le système nerveux.

Une carence en vitamine B1 conduit au béri-béri, qui existe sous plusieurs formes. Exceptionnelle dans les pays industrialisés, elle est plus fréquente dans les pays où la dénutrition et la malnutrition sont présentes. Dans les pays industrialisés, elle peut se manifester chez les personnes alcooliques et les personnes en grande dénutrition.

Son rôle principal

Le métabolisme de la vitamine B1 agit, directement ou non, avec celui d’autres vitamines, notamment du groupe B aussi.

Elle intervient dans le cycle de Krebs, le métabolisme des glucides et celui de l’alcool.

Le triphosphate de thiamine aurait un rôle de neurotransmetteur (transmission des influx nerveux).

Les sources alimentaires

On trouve la thiamine essentiellement dans :

  1. La levure de bière

  2. Le germe de blé

  3. Les céréales complètes, les légumes secs

  4. Les fruits secs

  5. La viande de porc, les abats

  6. Le jaune d’œuf

Posts récents

Voir tout